Électro-polissage

L’ électro-polissage (ou électropolissage) est un procédé de traitement de surface électrochimique par lequel le métal de la couche superficielle est enlevé par dissolution anodique.

Bain d’électropolissage

Causes[modifier | modifier le code]

Le travail des pièces (tôle par exemple) par pliage, roulage, soudage, etc, laisse de très fines particules de matière incrustées à la superficie. Dans le temps l’oxydation de ces particules diminue les qualités physiques de la pièce.

Principe[modifier | modifier le code]

La pièce à traiter est plongée dans un bain d’électrolyte acide fortement concentré, composé de deux électrodes où on applique un courant électrique. La pièce est reliée au pôle positif (anode). Le processus d’électrochimie produit une dissolution anodique de la couche superficielle, plus ou moins importante en faisant varier l’intensité du courant (continu) à travers la surface.

Effets[modifier | modifier le code]

Les surfaces traitées présentent de très faibles rugosités, une résistance accrue à la corrosion. Elles sont plus douces et plus reluisantes (surtout dans le cas de l’inox) ; d’où un entretien plus aisé.

Avantages[modifier | modifier le code]

  • Traitement de surfaces géométriques très complexes,
  • élimination des impuretés et tensions,
  • résistance à la corrosion plus élevée,
  • rendu de surfaces saines empêchant l’adhésion des dépôts,
  • suppression de la couche de Beilby (rugosité due aux stries d’usinage),

Inconvénients[modifier | modifier le code]

  • Prévoir une sur-épaisseur,
  • complexité du réglage de la densité du courant, la température du bain d’électrolyte et la durée du traitement.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Cours de perfectionnement au BP-dessin et BTS-BE, Automobiles Peugeot, Sochaux.

———-

  • Ce contenu a été réutilisé, copié ou modifié sous CC BY-SA 3.0,
  • Auteurs

Le contenu original de Wikipédia n’a pas été modifié